Culottées 1, Des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent – Pénélope Bagieu

culottees2

Le nouveau Pénélope Bagieu est absolument formidable ! En plus de constituer un magnifique livre-objet, le thème abordé devrait trouver un écho chez beaucoup d’entre nous.

En effet, dans ce premier tome (je suis déjà tellement impatiente de découvrir le deuxième !), la très chouette illustratrice Pénélope dresse les portraits de quinze femmes, connues ou au contraire restées anonymes, mais qui toutes ont eu un destin hors-du-commun grâce à leur détermination et leur courage.

La galerie de portraits est très éclectique : ces femmes sont de diverses origines, ont vécu à différentes époques, et se sont illustrées dans des domaines également très différents : le cinéma, la médecine, la guerre, la peinture, etc. Toutes, à un moment de leur vie, ont senti qu’elles avaient une importante décision à prendre, et n’ont pas hésité à foncer, malgré les mœurs de l’époque, les préjugés, et les difficultés et dangers que cela supposait.

En cela, ces portraits sont vraiment très inspirants et donnent à réfléchir sur la condition de la femme, et sur l’emprise que nous-mêmes, femmes du 21e siècle, avons sur notre propre vie. Chaque portrait est brossé en huit pages maximum, ce qui permet à l’auteure d’aller à l’essentiel, et au lecteur de ne pas se lasser d’un portrait trop long. Par ailleurs, l’humour est toujours présent, ce qui donne une vraie plus-value à chaque histoire. J’ai aussi trouvé très sympa que l’auteure ait également inclus des portraits inattendus, à l’image de la femme à barbe ou de la « sirène » (des histoires vraies !).

Chaque histoire est également portée par le trait moderne et très frais de Pénélope Bagieu. Les illustrations sont simples, colorées, et donnent du peps à chaque portrait. Les destins de ces femmes exceptionnelles sont d’ailleurs tous clos pour une superbe illustration en double page, dont je trouve la mise en couleurs vraiment sublime.

culottees

Il semblerait que le thème de la place de la femme dans la société soit cher à l’illustratrice, qui, avec d’autres, s’était insurgée contre le fait qu’il n’y ait que des hommes qui soient nommés pour le grand prix du dernier festival BD d’Angoulême. La polémique avait d’ailleurs enflé et les responsables avaient prétexté que les femmes étaient sous-représentées dans le métier de la BD. Ils avaient quand-même fini par rajouter quelques figures féminines à la sélection…

D’une manière générale, l’Histoire a souvent été écrite du point de vue des hommes. On peut donc s’attendre à ce qu’il soit peu question, dans nos livres d’histoire, du rôle déterminant et des actes héroïques de nombre de figures féminines… Alors heureusement que Pénélope est là pour rééquilibrer la balance !

Sachez par ailleurs que vous pouvez retrouver ces portraits, ainsi que des inédits, sur le blog du journal Le Monde. Mais le livre est tellement beau qu’il serait bien dommage de ne pas en faire profiter votre bibliothèque ! (Et puis Noël approche !)

http://lesculottees.blog.lemonde.fr/

 

Publicités

5 réflexions sur “Culottées 1, Des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent – Pénélope Bagieu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s