Agatha Raisin, la Miss Marple moderne de M.C. Beaton

img_5710

Agatha Raisin enquête : La quiche fatale… C’est d’abord la couverture du roman qui m’a intriguée : au milieu des thrillers et polars de ma librairie, elle se remarquait forcément au premier coup d’œil ! Illustrée et colorée dans des tons assez doux, j’ai trouvé qu’elle ressemblait davantage à une couverture de chick-lit ! Mais du coup, le pari de l’éditeur était réussi : j’ai tout de suite voulu savoir de quoi il s’agissait ! D’autant que ce patronyme, Agatha Raisin, n’était pas sans rappeler une certaine… Agatha Christie ! La lecture de la 4e de couverture a achevé de me convaincre : Agatha Raisin et moi étions faites pour nous rencontrer !Dans ce 1er tome, la très londonienne Agatha, quinquagénaire énergique, décide de prendre sa retraite anticipée après une longue et fructueuse carrière dans les relations publiques. Son rêve ? S’installer dans un petit cottage niché au fin fond des Costwolds, dans le sud-ouest de l’Angleterre. Pourtant, une fois sur place, elle doit bien se rendre à l’évidence : son style citadin est complètement en décalage, et son intégration dans la petite communauté se révèle laborieuse…

Mais Agatha n’est pas du genre à baisser les bras : aussi décide-t-elle de participer au concours local de confection de quiche. Une quiche parfaite, qu’elle n’aura aucun scrupule à commander chez un traiteur londonien, pour être sûre de gagner. Mais surtout, une quiche fatale, dont l’ingestion coûtera la vie à l’arbitre du concours, Mr. Cummings-Browne. Evidemment, tous les soupçons se tournent vers la nouvelle habitante. Dès lors, Agatha va bien être obligée d’enquêter pour se disculper et sauver son honneur, et se faire accepter dans sa nouvelle bourgade… Mais tout cela ne se fera pas sans quelques péripéties !

En fait, la série policière Agatha Raisin, imaginée par l’auteure anglaise Marion Chesney, alias M.C. Beaton, date du début des années 1990, et compte aujourd’hui 28 tomes (me semble-t-il). En Grande-Bretagne, la série est un véritable best-seller, qui a été vendu à plus de 15 millions d’exemplaires dans le monde. Et depuis début 2016, la maison d’édition Albin Michel traduit ENFIN les aventures d’Agatha (c’est moi ou on est toujours à la bourre pour à peu près tout ?!…) ! A ce jour, 2 tomes sont donc disponibles en français (les tomes 3 et 4 paraissent début novembre).

J’ai bien aimé ce 1er tome : suspense, originalité et humour anglais (of course !), tout ce qui me plaît, en somme ! On est à mi-chemin entre la comédie loufoque et le roman policier, et je trouve le mélange assez réussi : il n’y a pas un genre qui prend le pas sur l’autre, tout est savamment dosé. Et si j’aime les polars parfois un peu noirs, j’apprécie également de lire ce style de littérature policière : ça change, ça dépoussière le genre !

Agatha est fonçeuse, truculente, a de la suite dans les idées. Parfois sans gêne, elle laisse néanmoins paraître doutes et faiblesses au fil de l’histoire, et n’en est que plus drôle et attachante. Les situations sont parfois rocambolesques, mais tout se tient, et j’ai éclaté de rire à plusieurs reprises !

J’ai lu ce roman en à peine deux jours, car c’est très abordable, divertissant, et pas prise de tête. Je dirais même que ça se déguste avec un bon thé chaud et des scones ! En tout cas, si vous aimez la campagne et l’humour anglais, les enquêtes policières, et les femmes au fort caractère, ne passez pas à côté d’Agatha Raisin ! Je vais de ce pas me commander le 2e tome (Remède de cheval) qui, paraît-il, est encore mieux ! Je serais même bien tentée de les lire en anglais tiens !

Publicités

2 réflexions sur “Agatha Raisin, la Miss Marple moderne de M.C. Beaton

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s