Ces produits/objets/rituels qui m’accompagnent pendant ma grossesse

79c9a0b90887d11ea8ddbabe093f4638

Il y a beaucoup de femmes qui, avant d’être enceinte pour la première fois, en connaissent déjà un rayon sur la grossesse. J’ai des copines qui étaient déjà passionnées par la grossesse et les bébés à 18 ans… Autant vous dire que ce n’était pas mon cas ! Chez moi, le déclic « bébé » est apparu relativement tardivement, vers mes 28 ans. Avant cela, je n’arrivais pas à savoir si j’avais envie d’être maman ; j’étais incapable de me projeter et même si j’étais déjà depuis quelques années avec mon (formidable) chéri, le bébé avait du mal à faire partie de l’équation.

Une fois que le désir d’enfant a commencé à germer en moi et que j’ai arrêté ma contraception, je ne me suis pas vraiment documentée en amont sur la question. Qu’est-ce qui allait se passer dans mon corps ? Comment j’allais me sentir ? Et du coup, de quoi j’aurais éventuellement besoin/envie pendant ces 9 mois ? (Et c’est quoiiii ce foutu périnée ?!) Ou quand tes copines te racontent leur grossesse et les débuts avec bébé et que tu souris bêtement en faisant semblant de comprendre (voire d’être vaguement intéressée)…

Et puis ça y est, aujourd’hui c’est mon tour, et j’apprends « sur le tas » comme on dit. Du coup, mes précieuses copines, je m’y raccroche finalement beaucoup ! Je leur pique des conseils, et en même temps je me fabrique mon p’tit truc à moi. Et depuis février (soit 7 mois 1/2), il y a des produits/objets et rituels qui m’accompagnent et rendent ma grossesse unique !

 

1#- Mon bola

img_5683

L’un des objets les plus chouettes qu’on m’ait offert depuis longtemps ! C’est ma sœur qui m’a offert ce bijou vers mon 4e mois de grossesse.

Traditionnellement, le bola mexicain se porte au niveau du ventre de la femme enceinte. Au Mexique, il est appelé « la clochette des anges ». Situé sur le chakra du cœur, le bola mexicain, en tintant, permettrait d’appeler son ange gardien. Outre ses vertus apaisantes pour le bébé, il est là-bas considéré comme un véritable bijou de communication avec son ange pour obtenir conseil, aide, bénédiction et protection dans notre vie.

img_5684

Bon, en réalité, ici, en France, les dames enceintes portent un bola pour que bébé l’entende tinter dans le ventre, et que ce tintement devienne un bruit familier qui l’apaise. Une fois né, agiter le bola à côté de lui suffit normalement à le calmer. On verra bien si ça fonctionne, mais outre son utilité, c’est un très joli bijou que j’aime beaucoup porter (même si parfois j’ai l’impression d’être une chèvre équipée d’une petite clochette. On sait jamais, je pourrais me perdre…).

 

2#- Mes différentes huiles

huiles

J’ai toujours détesté me passer de la crème sur le corps. J’ai beau avoir la peau déshydratée et savoir que si je mets de la crème régulièrement sur mes jambes et mes bras, ma peau me le rendra au centuple (au moins !), ça me saoule. Parce que quand je sors de la douche, j’ai froid, et en plus la crème, ça colle.

A part que dès le début de ma grossesse, tout le monde m’a brandi le spectre effrayant des vergetures sous le nez (pas sous le nez, les vergetures, on suit un peu s’il vous plaît !). Alors comme je n’ai pas envie de ressembler à du papier crépon et que je préfère utiliser des produits naturels, je me suis tournée vers les huiles végétales.

J’ai d’abord utilisé de l’huile d’avocat, essentiellement sur mon ventre. Elle est vraiment très bien, mais est assez foncée (pas top pour les vêtements clairs) et a une odeur particulière. Je me suis alors rapidement rabattue sur l’huile d’amande douce, par ailleurs vendue moins chère et en plus grand conditionnement. Bizarrement, m’enduire de ce liquide poisseux tous les soirs est finalement agréable (sachant que j’en fais profiter mon ventre, mes jambes, mes fesses, ma poitrine, mes bras, et mon cou…). Ça calme les petites démangeaisons, ça hydrate vraiment bien, et ça me permet de caresser bébé en m’occupant de moi. Et je suis également bien obligée d’admettre que ma peau est plus souple et plus belle qu’avant (ben oui…).

Mon autre huile fétiche, que j’utilisais même avant ma grossesse, le soir, sur l’ensemble du visage, c’est l’huile de chanvre. Un soin formidable pour les peaux déshydratées, sensibles, et sujettes aux rougeurs. Je ne pourrais définitivement plus m’en passer !

Enfin, grossesse en plein été oblige, je me suis offert de l’huile de monoï, essentiellement pour son odeur addictive, qui rappelle le soleil, le sable, et la mer. J’en mets de temps en temps, sur tout le corps (sauf le ventre). En plus, il paraîtrait que l’odeur déplaît aux moustiques. Et effectivement, à chaque fois que j’en ai mis avant de me coucher (couplée à une crème pour les mains Weleda au citrus, merci Anna !), je n’ai pas été piquée !

 

#3- Fureter sur Internet !

Non pas que je ne passais déjà pas du temps sur Internet avant ! Ce qui a un peu évolué, ce sont les sites que je visite maintenant ! Comme je l’ai dit plus haut, tout ce qui avait un rapport avec les bébés et la puériculture ne m’avait jamais vraiment passionnée avant d’être enceinte. Mais maintenant que je suis directement concernée, forcément…

Tous les dimanches soirs, avec le papa, on regarde sur des sites spécialisés où j’en suis dans ma grossesse : quelle taille et quel poids moyens fait bébé, comment il évolue, qu’est-ce qu’il fabrique là-dedans, mais aussi comment évolue mon propre corps, et de quels nouveaux maux je vais souffrir cette semaine (ah ah !). En général, je vais sur les sites Magicmaman, Allobébé ou Infobébé… De toute façon, ils racontent tous un peu la même chose (et heureusement…).

Par contre, je ne vais jamais, JAMAIS, sur les forums quand une nouvelle lubie sur l’évolution de ma grossesse me trotte dans la tête. Genre : « Help, j’ai peur que mon bébé soit trisomique », « Help, fausse couche à 5 mois, cœur en miettes », « Help, j’ai mangé du foie gras et du saumon fumé pour l’anniversaire de Tonton Maurice, est-ce que mon bébé aura le cerveau atrophié ? »… A chaque fois que j’ai eu une angoisse, j’en ai parlé à mes copines ou à ma sage-femme. Donc, Internet, oui, mais pas n’importe comment.

Et sinon, évidemment, les sites dédiés au matos de puériculture, avec des objets beaucoup trop mignons, et les blogs de maternité/grossesse, qui permettent de se sentir moins seule quand ça ne gaze pas trop (nausées, angoisses, fatigue, sentiments éprouvés face à tant de bouleversements, retour à la maison à 3, etc.), et qui sont souvent très inspirants (DIY, déco de chambre, préparation du trousseau de maternité, etc.) ! Il y a une nouvelle sélection d’articles de blog tous les jours sur Hellocoton : de quoi y passer des heures !

J’ai lu quelques livres de maternité au début de ma grossesse, mais je me suis finalement assez vite tournée vers Internet. J’ai quand même beaucoup aimé La grossesse des paresseuses, qui a l’avantage d’être écrit de manière humoristique et de dédramatiser la grossesse. Si vous êtes du genre stressée, je vous le conseille !

 

#4- Fréquenter les foires à la puériculture et les vide-greniers

fringues

Alors ça, c’est ma nouvelle marotte ! C’est fou tous les trucs d’occasion absolument top qu’on peut dénicher pour bébé dans ce genre de manifestations ! Certaines d’entre vous penseront que je débarque, mais je ne me rendais pas compte que les foires à la puériculture pouvaient contribuer à ce point à habiller et équiper mon bébé, à des prix défiant toute concurrence.

Des bodys pratiquement neuf à 50 cts ou 1 €, des pyjamas et des chaussons à 2 €… Un ensemble tour de lit/turbulette, comme neuf et beaucoup trop mignon, à 10 € ; un porte-bébé à 15 €… Bref, le paradis de la future maman en somme !

En ce qui concerne les vide-greniers, je suis davantage à la recherche de livres pour enfants un peu vintage, histoire de commencer à constituer la future bibliothèque de ma pitchoune. En ce moment je cherche d’anciennes éditions Disney (des années 60 aux années 80) de la Bibilothèque rose. J’attends particulièrement de tomber sur Bambi, Mary Poppins, Merlin l’enchanteur, Les Aristochats et Goofy aux jeux olympiques (oui oui…). Et puis les Pollux aussi.

Parfois je lorgne sur Ebay, où des lots sont mis en vente, mais ce serait trop facile !! Cela dit, je finirai peut-être par craquer… Ma maman, quant à elle, achète tous les anciens Martine qu’elle trouve dans les foires et vide-greniers ! A nous deux, on est en train de se créer une sacrée collection de bouquins vintage pour enfants !

 

#5- Mes nouvelles lubies culinaires…

tomato

Si je devais faire une liste de ce que j’ai mangé le plus régulièrement depuis le début ma grossesse, ça ressemblerait à ça : purée Mousline, tomates, melon, Port-Salut, crème glacée, noix de cajou, Gervita. Le plus étonnant restant ma nouvelle obsession pour les tomates, moi qui n’ai jamais été une très grande fan. Vous vous doutez bien que je ne mange pas que ça (je me suis un peu calmée sur la purée d’ailleurs…) mais j’ai vraiment fait une fixation sur ces aliments en particulier. Bizarres les femmes enceintes ? Rien n’est moins sûr…

Publicités

2 réflexions sur “Ces produits/objets/rituels qui m’accompagnent pendant ma grossesse

  1. Anna dit :

    J’adore tes articles grossesse et les petites touches d’humour que tu y glisses, je te reconnais bien là 😉 Quand ce sera mon tour je viendrai te harceler pour avoir des conseils 😀 Le bola c’est un truc que ma mère a beaucoup (BEAUCOUP) de mal à comprendre ^^ Ses grossesses datent des années 90 en même temps xD D’ailleurs ça doit être marrant de comparer les points de vue avec ta maman non ? 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Marie dit :

      Je ne sais pas grand chose des grossesses de ma mère, on n’en parle pas vraiment… A priori les femmes étaient BEAUCOUP moins surveillées ! Et ma belle-mère m’a montré à quoi ressemblaient les échographies dans les années 80 : déjà que je trouve qu’on voit rien, mais alors là c’était carrément la voie lactée ! Des points blancs partout, et démerde toi avec ça ! 😛 Hallucinant ce qu’ils arrivent à faire maintenant, avec les échos 3D !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s