Mes 5 rêves plus ou moins foufous !

licorne

 

Quand on est enfant, tout nous paraît réalisable. Mais au fur et à mesure que l’on grandit, la plupart d’entre nous devient irrémédiablement sage et conventionnel, et laisse filer ses rêves comme du sable entre ses doigts… Et pourtant, que serait la vie sans les rêves ? Je vous propose donc ma liste de rêves, dont j’espère vraiment voir certains se réaliser un jour ! 🙂

 

#1 – Acheter une grande maison de famille dans le sud de la France. Pour qu’on s’y retrouve tous les étés.

 

Vous sentez l’ambiance Marcel Pagnol qui se dégage de ce premier rêve ? Parce que c’est exactement ce à quoi je pense. Acquérir une grande maison de caractère en Provence avec un jardin très fleuri… Etre réveillée tous les matins par les rayons du soleil et le chant des cigales… Se promener au marché en quête du sacro-saint poulet du dimanche midi, précédé de melon et suivi de pêches bien dodues… Ralentir et se laisser vivre, tout simplement, entourée de chéri, de mamie, des sœurettes, des cousins-cousines, et des copains, qui défileraient à la maison pendant 2 ou 3 semaines… La vie quoi.

Oui oui, j’ai effectivement prévu de gagner au loto. Pas vous ? 🙂

 

#2 – Ecrire et illustrer un conte pour enfant.

 

Comme beaucoup de personnes qui affectionnent particulièrement les livres et la lecture, j’ai souvent pensé à me lancer dans l’écriture. J’ai même vraiment essayé une ou deux fois, mais je me suis rendu compte que ça ne me venait pas aussi naturellement que je l’aurais voulu. Et que mine de rien, ça demandait beaucoup de travail. Peut-être que mes ambitions, à ce moment-là, étaient démesurées. Je me voyais écrire un roman, alors que je devrais commencer par des nouvelles, et/ou des petites histoires pour enfants. C’est pas comme si je n’avais pas une imagination fertile en plus…

Pour l’illustration, les choses me viennent plus naturellement. J’adore dessiner, et sans trop m’avancer, je pense qu’en plus j’ai certaines facilités pour cette discipline. Comme je vais bientôt avoir un bébé, la perspective d’écrire et d’illustrer des histoires pour les petits, et en particulier pour ma petite à moi, me travaille de plus en plus. Plus qu’à s’y mettre ! 😉

 

(Les illustrations sont signées Mary Blair, connue pour son travail au sein des studios Disney mais aussi pour son œuvre de dessinatrice de livres pour enfants. Je suis hyper méga fan de son travail !)

 

#3- Aller une fois dans ma vie au Burning Man, aux Etats-Unis.

 

Le festival Burning Man est une grande rencontre artistique qui se tient chaque année dans le désert de Black Rock dans le Nevada. Il a lieu la dernière semaine d’août, le premier lundi de septembre étant férié aux États-Unis. Je crois que c’est le reportage d’Antoine de Maximy qui m’a donné envie de voir ça de mes propres yeux (« J’irai dormir chez l’homme qui brûle, Burning Man 2013 » : https://www.youtube.com/watch?v=ZNCkhOkauow).

 

Pendant 7 jours, les quelque 60 000 personnes qui se retrouvent dans la ville utopique de Black Rock City vivent une expérience magique, hors du temps. Les limites et les différences sont abolies, et chacun peut exprimer librement sa créativité. Le Burning Man, très célèbre aux Etats-Unis, mais peu connu chez nous, est décrit comme le festival le plus déjanté qui puisse exister. De plus, il est basé sur l’écologie et la plupart des créations artistiques (qui sont absolument monumentales !) sont réalisées à partir de matériaux de récupération.

 

Le mot d’ordre du Burning Man est l’échange, le partage, et l’altruisme. D’ailleurs, le commerce y est interdit. Si vous êtes de nature rêveuse, créative et anti-conformiste, je vous invite vraiment à consulter des articles, photos et vidéos sur le sujet, car cette manifestation est un truc énorme, et en parler en quelques lignes ne lui rend définitivement pas justice. Qu’un tel événement existe me bluffe et me remplit de joie !!

 

#4- Travailler à mon compte.

 

En en parlant autour de moi, en me promenant de blog en blog, je me rends compte que je ne suis pas la seule dans ce cas. Beaucoup de personnes rêvent en effet de devenir leur propre patron, mais également de travailler de chez elles.

Aujourd’hui, pour moi, ce rêve prend de plus en plus la forme d’un projet. J’y ai beaucoup réfléchi ces derniers mois, car après pas mal d’années de galère pour trouver 1) un travail stable, et surtout 2) un travail stable dont je ne me lasse pas au bout de 2 ans et où je n’ai pas envie d’énucléer certains collègues, je pense que le free-lance est fait pour moi.

Car il faut que je vous avoue : dans mes très bons jours, je peux être franchement sympa et avenante, mais je suis définitivement une solitaire, et une perfectionniste, et j’ai parfois du mal à m’adapter aux autres au travail. J’aime donc travailler seule, décider seule, et faire mes p’tits trucs dans mon coin. Déjà les exposés en commun, à l’école, ça n’allait pas vraiment de soi pour moi… Je suis comme ça, c’est mon caractère.

Et puis je crois que j’ai un petit problème avec la hiérarchie. C’est un système que j’ai du mal à comprendre. Bref, je veux mener ma barque seule, et n’avoir de compte à rendre à personne d’autre qu’à moi-même, en somme.

 

#5- Apprendre à relativiser, et profiter de la vie !

 

Bon, je parle de « rêve », mais en réalité, un peu comme pour le point #4, je prends ceci très au sérieux, et j’essaie d’y travailler chaque jour.

J’ai toujours été quelqu’un d’angoissé. Genre très angoissé, à imaginer des drames. Je ne pense pas être forcément pessimiste (quoique…), mais je crois que parfois je suis un peu trop réaliste/défaitiste (que des mots en -iste quoi), et même un peu cynique. J’ai peur de l’échec, du coup je suis frileuse quand il faut tenter de nouvelles choses, et d’ailleurs je déteste le changement (qui est pourtant tellement bénéfique !). Je n’aime pas quand ça ne se passe pas comme je l’ai imaginé, car j’ai l’impression de perdre le contrôle.

Ces deux dernières années, j’avais l’impression de m’être un peu améliorée, d’être plus facile à vivre, et moins enfermée dans le bordel qui règne dans ma tête. Mais je crois bien que ma grossesse a ravivé toutes mes vieilles angoisses. Crotte.

Bon, y a du boulot, mais je suis ultra volontaire. J’ai vraiment envie que ça change, d’entreprendre des choses, pour moi, mon chéri, mon bébé. Je mène une vie plutôt sympa, je suis entourée, et bourrée de capacités, alors il faut que j’arrête de me prendre la tête !

Allez, on en reparle dans un an, je suis sûre que j’aurai viré baba cool ! 😛

 

Et vous, quels rêves caressez-vous en secret ?! J’adore ce genre de questions, car je trouve les réponses très révélatrices de la véritable personnalité des gens. Elles reflètent leur moi intérieur !

Publicités

4 réflexions sur “Mes 5 rêves plus ou moins foufous !

  1. Anna dit :

    Oui, oui et mille fois oui pour le point #2, je suis persuadée que tu serais parfaite dans cet exercice !!! 😀 Et pour le point #5 je pense que tu ne peux que t’améliorer et que la phase dans laquelle tu es en ce moment est provisoire, le meilleur est à venir 😉
    Mon plus grand rêve c’est un beau mariage tout simple, en comité limité et plein d’émotions (l’influence des comédies romantiques ><") avec mon chéri mais il est pas motivé xD

    Aimé par 1 personne

  2. Marie dit :

    Ah ah, merci pour tes encouragements ! 😉
    J’ai une autre copine dont le plus grand rêve est un beau mariage ! Le mien sera hippie ou en mode Alice au pays des merveilles ! 😛

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s