La Maison de Tess – Cathy Kelly

IMG_5412

Si vous me lisez, vous avez sans doute constaté mon absence de plusieurs semaines (mois ?!) sur ce blog. Impossible de me concentrer sur un bouquin, en raison de gros bouleversements dans ma vie. Mais ce n’est pas ce qui nous intéresse ici, et en réalité j’ai recommencé à lire il y a quasiment un mois maintenant. J’ai ressenti le besoin de revenir, pendant un temps, à des lectures faciles, légères, sans prise de tête, et j’ai mis du temps à trouver des histoires qui me convenaient.

J’ai acheté La Maison de Tess par hasard, au supermarché (acheter un livre en supermarché… quelle honte… c’est peu de dire que j’ai eu le cerveau embrumé ces derniers temps…). Je pense l’avoir acheté parce que la couverture et le résumé m’évoquaient un roman tourné vers un public clairement féminin, que l’histoire se passait en Irlande, et que la fin était forcément heureuse (c’était même le plus important !). Pas d’autre explication, c’était mon inspiration du moment.

Sans rentrer dans le détail, l’histoire se déroule donc à Avalon, une petite ville d’Irlande, où quatre femmes (de différents âges) en difficulté et/ou meurtries doivent faire face à leur passé ou à leur présent (faillite commerciale, divorce, repli sur soi, etc.). Cathy Kelly nous les présente une à une, et au fur et à mesure du roman, leurs destins vont se mêler. Elles vont peu à peu sortir de leur coquille, sympathiser, partager leurs expériences de vie, se soutenir, et bien vite le lecteur va être témoin du pouvoir de l’amitié qui transcende toutes les difficultés et rend la vie meilleure (wahouuu, c’est beau).

Ajoutez à cela un soupçon de romance, des séquences émouvantes, un flashback que j’ai trouvé très dur (moi qui avais besoin de légèreté, là c’était un peu raté !), et quelques traits d’humour, et vous obtenez un roman tout à fait divertissant, qui fait complètement le job. Il y a certes quelques passages un peu mièvres, mais dans l’ensemble, ça m’a quand même pas mal changé les idées. C’était le bon livre au bon moment. J’ai même eu un coup de cœur pour l’une des quatre héroïnes, dont j’ai admiré la fraîcheur et l’entrain permanent malgré les coups durs : on devrait tous avoir une copine comme elle !

J’ai aussi apprécié, évidemment, le cadre irlandais, et le fait que ça se passe dans un village tout mignon, comme une sorte de petit cocon. Bref, une lecture sympa, qui ne restera pas forcément dans les annales, mais qui est très bien pour l’été par exemple ! A priori, ce ne serait vraiment pas le meilleur roman de l’auteure, je pense donc en découvrir d’autres pour me faire mon opinion !

Publicités

5 réflexions sur “La Maison de Tess – Cathy Kelly

  1. Anna dit :

    Punaise mais j’ai l’impression de sortir d’une grotte moi là, je viens à peine de voir cet article !!! 😦
    Contente de te retrouver par ici 😀 Tu m’as donné envie de lire ce bouquin, je pense que je le prendrai si je tombe dessus 😉 Et j’adore le nouveau design de ton blog aussi !! ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s