La vérité est (toujours) ailleurs…

I-Want-To-Believe

S’il y a bien une série culte des années 1990 à laquelle, comme beaucoup de monde, j’ai succombé, c’est X-Files. Je me souviens que je la regardais le samedi soir, sur M6, avec ma mère, et certains épisodes m’ont traumatisée à vie (merci maman !!!).

Genre l’épisode 3 de la saison 1, avec Eugène Tooms, un mec pas net du tout. Je l’ai re-regardé seule un soir (quelle folie, j’étais pas rassurée en allant aux toilettes à 3 h du mat’ !), et quinze ans après mon premier visionnage, je me rappelais exactement des dernières images absolument dérangeantes de cet épisode (pour info, il est interdit aux moins de 12 ans)…

The X-Files

 

Si j’ai autant aimé cette série, ce n’est pas forcément grâce à ses deux personnages principaux. Enfin si, les personnages participent forcément à la réussite de la série, mais je me rappelle que je trouvais Scully coincée et rigide, et Mulder obsessionnel et intenable (ce qu’ils étaient d’ailleurs…) et je n’ai jamais réussi à m’attacher à eux. Non, ce qui me fascinait, c’était les histoires super flippantes qui y étaient racontées. Phénomènes paranormaux, recherches et expériences génétiques douteuses, complicité de l’Etat ; les scénaristes se sont fait plaisir, et j’ai toujours trouvé que c’était fait de manière tout à fait crédible.

Le tout premier épisode de X-Files est précédé d’un texte annonçant que ce qui va suivre est basé sur des faits « réels ». On y parle en effet de l’affaire Roswell en 1947, qui constituerait l’un des éléments les plus probants de la visite de la Terre par une civilisation extraterrestre avancée. On y croit ou pas, d’autant que ce mystère a été éclairci depuis (l’affaire Roswell s’est quand même déroulée en pleine guerre froide, allez savoir ce que les nations impliquées inventaient pour espionner l’ennemi…), mais toujours est-il que les épisodes sont tellement bien réalisés que le doute s’installe peu à peu (en tout cas, dans mon esprit d’adolescente, c’était le cas !)…

Ajoutez à cela le générique complètement mystique, la musique de Mark Snow (très années 1990 mais qui fait complètement le job !), le suspense qui vous noue la gorge, et vous obtenez une ado qui était happée par son poste de télé. Pourtant, mon intérêt a dû s’essouffler au fil des années car je ne me souviens pas du tout pas avoir vu les dernières saisons (la série a commencé en 1993 et s’est achevée en 2001), et encore moins les deux films qui ont été réalisés. Vers 17-18 ans j’avais sans doute mieux à faire de mes samedis soirs que de regarder X-Files, et au final je ne sais même pas si Mulder a élucidé le mystère de la disparition de sa sœur quand elle avait 8 ans (fil rouge de la série).

Mais quand j’ai su que Mulder et Scully reprenaient du service dans une 10e saison inédite, j’étais comme une folle ! C’est donc avec beaucoup de plaisir que j’ai découvert les deux premiers épisodes de la nouvelle saison cette semaine, beaucoup plus axés sur la théorie du complot, elle-même alimentée par la paranoïa ambiante. Mulder et Scully ont vieilli (enfin, surtout Mulder, Scully a dû rajeunir pendant une expérience extraterrestre…) et changé de vie, et le bureau des affaires classées X a été fermé depuis longtemps, mais la sollicitation d’un nouveau personnage va les pousser à reformer leur duo et rouvrir les dossiers.

x-files-art-featured

 

Pour l’instant je ne suis pas du tout déçue de la « résurrection » de la série. Elle a gagné en modernité, car la technologie a considérablement évolué depuis le début de la série (images satellites, écrans tactiles, vidéosurveillance, etc.), mais j’ai trouvé que le charme de la série originale était toujours là. On est moins sur le thème des aliens mais davantage sur la conspiration humaine (qui, ceci dit, était déjà latente au début de la série), ce qui démontre que les scénaristes se sont adaptés et n’ont pas effectué une banale redite.

Bref, depuis j’ai recommencé à regarder les épisodes cultes de la série (Toooooms…), et j’ai déjà hâte de connaître la suite de cette nouvelle saison ! Et vous, regardiez-vous X-Files ? Et croyez-vous que la zone 51 existe bel et bien aux Etats-Unis ? 🙂

 

 

Publicités

4 réflexions sur “La vérité est (toujours) ailleurs…

  1. Anna dit :

    Oh mais le hasard, je suis en train de regarder l’épisode 2 (de la saison 10) en replay en ce moment-même !! Quand j’étais gamine je me souviens très bien de la musique du générique, mes parents regardaient la série et ne loupaient aucun épisode à l’époque ^^ Du coup je me suis dis que cette fois je devais vraiment regarder (j’ai atteint l’âge requis xD) et j’accroche bien, tout comme mon père donc on regarde ensemble 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Élisa dit :

    J avais essayé de regardé la série il y a environ 5ans (ben ouai j avais que 11ans quand la saison se finissait ^^) mais je n ai pas accroché du tout, pourtant ce n est pas faute d être attirée par tous les phénomènes paranormaux ! Mais y a des séries comme ça où ça passe pas !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s