Olivier Rameau mon amour

olivier rameau

Est-ce que vous vous êtes déjà dit, en lisant un bouquin, qu’il avait été fait exactement pour vous ?

C’est ce que j’ai pensé en découvrant, il y a quelques semaines, la bande dessinée Olivier Rameau. Mais ce que je me suis surtout demandée, c’est comment, COMMENT (???) j’avais pu passer à côté pendant si longtemps, étant donné que cette bd date de la toute fin des années 60…

Cette série, créée par des Belges (Greg au scénario et Dany au dessin et à la couleur), est parue de 1968 à 1986 dans le journal de Tintin, et a été consignée à partir de 1970 dans 12 albums qui ne sont malheureusement plus édités à ce jour. L’histoire d’Olivier Rameau est désormais publiée sous forme d’intégrales, dont les couvertures sont un peu décevantes par rapport à celles des albums originaux.

Bon, j’imagine qu’à ce stade vous brûlez d’envie de savoir qui est ce fameux Olivier qui fait chavirer mon cœur !!

Olivier Rameau est un jeune clerc de notaire qui, avec son collègue Maître Pertinent, va découvrir par hasard le monde de Rêverose, strictement interdit aux gens ennuyeux, et où tout n’est que fantaisie. (Je crois qu’à ce stade tout est dit, la magie opère déjà, mais je vais quand même continuer.)

Olivier et Monsieur Pertinent deviennent rapidement des citoyens à part entière d’Hallucinaville et ne regrettent pas du tout leur vie d’avant, dans « le-vrai-monde-où-l’on-s’ennuie ». Ils y vivent de merveilleuses aventures, notamment en compagnie de la jolie Colombe Tiredaile, dont Olivier tombe follement amoureux (et réciproquement, évidemment !).

olivier rameau 2

Mais laissez-moi vous présenter un peu plus longuement le monde fabuleux de Rêverose, et quelques habitants d’Hallucinaville. Dans ce monde idyllique, en opposition totale avec notre propre monde, la logique cartésienne et la méchanceté sont bannies, et c’est l’absurde qui règne en maître. L’argent n’y existe pas et les transactions « commerciales » se règlent avec des sourires, des larmes de joie et même des bisous. La seule chose que les Rêverosiens redoutent plus que tout, c’est de (re)devenir comme nous…

Les habitants d’Hallucinaville ont été créés à l’image de ce monde fantaisiste et irraisonné : les Ziroboudons, des grands sages, dirigent la ville entre deux dégustations de gâteaux à la crème ; le savant de la communauté, le grand Pas Sage Ebouriffon, a un chat bleu en guise de majordome ; l’épouvantail Pazunbrin accueille chaleureusement les petits oiseaux dans son champ de sucettes ; ou encore les terribles Poyoutouffus, plus bêtes que véritablement méchants, qui viennent de temps en temps troubler la quiétude des habitants…

Le personnage d’Olivier Rameau a été dessiné à l’image de Greg, son créateur. Moi je lui trouve un petit air de Claude François ! Et j’adore le flegme, les bonnes manières, et la galanterie dont il fait preuve, complètement décalés dans certaines situations.

Il n’est pas difficile de retrouver dans cette série des références à Alice au pays des merveilles et au Magicien d’Oz, et, en filigrane, une critique de la société contemporaine. « Le-vrai-monde-où-l’on-s’ennuie » en prend pour son grade, mais toujours sur le ton de l’humour ! Car oui, Olivier Rameau c’est hyper drôle, et surtout faussement naïf !

olivier rameau 3

J’ai trouvé que cette bd présentait vraiment des trésors d’inventivité : chaque album est une surprise et propose de nouvelles créations délirantes. Moi qui n’aime pas trop relire un livre (quel intérêt si je connais déjà la fin ? Mais je sais que cette prise de position est discutable !), je pense raisonnablement qu’il est IMPOSSIBLE de se lasser des aventures d’Olivier Rameau !

Publicités

2 réflexions sur “Olivier Rameau mon amour

  1. Pascale Goar dit :

    Ça donne drôlement envie de découvrir cet univers où tout le monde il est gentil ,
    les petits oizos chantent, ET surtout il fait toujours beau !
    Olivier ne ménage pas ses efforts pour protéger ce joli pays, et on s’aperçoit au fil des pages que le sujet est plus profond qu’il n’y paraît…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s